Rechercher dans ce blog

jeudi 12 octobre 2017

Osso bucco de porc, herbes et champignons



Il commence à faire frais dehors... un 11 octobre.. c'est fou!
J'avais envie d'un plat tendrement mijoté qui allait dégager des arômes suaves dans la maison tout au long de la journée. Une viande tendre et fondante dans un bouillon riche et savoureux.

Recette créée 11 octobre 2017

- 1 paquet d'osso bucco de porc (env 8 tranches)
- 2 branches de céleri, tranchés (je garde les feuilles pour le bouillon)
- 1 grosse gousse d'ail du Québec
- 2 branches de thym
- 1 c. à thé d'origan frais
- 2 feuilles de sauge (optionnel)
- 1 feuille de Laurier
- 4 pleurotes séchées
- 1 oignons tranché
- 1 barquette de champignons de Paris tranchés ou en quartier
- 6 pommes de terres en quartier, avec la pelure (ou pas)
- 2 tasses de bouillon de boeuf
- 1 conserve de crème de champignons allégée en sel
- Sel et poivre




Le bouillon mijotant doucement


- Saler et poivrer la viande.
- Dans une poêle bien chaude faire dorer les tranches de viande et déposer au fond de la mijoteuse.
- Pendant que la poêle est encore chaude, verser le bouillon, la gousse d'ail, le thym, la sauge, le laurier, l'origan, les feuilles de céleri et les pleurotes. Mijoter jusqu'à ce que soit réduit de moitié. Ajouter sel et poivre au goût.
- Retirer les pleurotes du bouillon. (Vous pouvez les garder mais je ne les sers pas. Je n'aime pas la texture des champignons séchés réhydratés)
- Ajouter le bouillon dans la mijoteuse par dessus la viande les oignons, le céleri et les pommes de terres.
- Programmer la mijoteuse pour 7h à LOW.


Dans la mijoteuse juste avant la cuisson

- 1h avant la fin j'ajoute les champignons. (Si vous ne pouvez le faire à cette étape vous pouvez les sauter et les ajouter au service. Si vous les mettez au début ils seront plus mou mais je ne déteste pas).
- Pour le service, prélever le bouillon de la mijoteuse avec une poire et fouetter avec la conserve de crème de champignons pour une sauce bien onctueuse.

** J'ai ajouté des champignons Enoki sautés à la dernière minute.**

Aucun commentaire:

Publier un commentaire